Refuge de la Glière : halte bien méritée au milieu des marmottes

Dans un cadre verdoyant, au pied des alpages et de la grande Casse, le refuge de la Glière vous accueille dans une ambiance détendue et conviviale, pour vivre l’expérience inédite d’une nuit sous les étoiles de la Vanoise, au milieu des poules et des marmottes, pas farouches !

  • C’EST OU ?

    D’accès relativement aisé depuis le Laisonnay d’en Bas (450 mètres de dénivelé et 1 h 45 de marche sur un sentier pastoral), au cœur du parc national de la Vanoise, le refuge de la Glière est un point de passage incontournable sur de nombreux itinéraires de randonnée. Vous pourrez ainsi rejoindre, en quelques heures, le lac des Echines, le col de la Grassaz ou encore le refuge du col du Palet, mais aussi partir pour une longue aventure sur le grand tour de la Tarentaise et autour de la mythique grande Casse. Et pour les plus aguerris, accéder depuis le refuge au col de la grande Casse, à la grande Glière, au dôme de Pramecou ou encore à l’Epena !

  • C’EST QUI ?

    Originaires du village de Champagny en Vanoise, amoureux des montagnes été comme hiver, Anne-Flore et Raphaël gardent le Refuge depuis sa rénovation en 2015. Aidés par leurs deux aides gardiens, du matin au soir, ils font en sorte que votre séjour, votre pause ou goûter soit un bon moment. Se rendant un maximum diponibles pour vous, cette équipe aime le partage et saura vous conseiller sur votre itinéraire, et l’histoire du Refuge.

  • POURQUOI ON Y VA ?

    Pour une exploration hors du commun des richesses de la faune et de la flore de la Vanoise, en effet, la montée au refuge de la Glière est connue pour l’abondance de marmottes. Tout au long de la balade vous pourrez les observer et même les photographier en prenant garde de ne pas les déranger, au printemps vous pourrez voir de jeunes marmottons se chiffonner. Pour les lèves-tôt, les couche-tard et les plus chanceux vous aurez peut-être l’occasion d’apercevoir les chamois qui vous guettent du coin de l’œil, mais aussi des cerfs, des chevreuils, l’aigle royal ou encore le Gypaète ! En plus de cela, dans cet environnement préservé, les amateurs découvriront une flore abondante et variée selon la période : vous y trouverez l’une des plus grandes aulnaies vertes d’Europe !

« Dans ce lieu isolé de tout, sans moyens énergétiques modernes, nous mettons tout en œuvre pour vous proposer une restauration simple et de qualité. De plus, nous utilisons un maximum de produits issus d’une agriculture biologique, locaux, et de saison. »