Idées sorties sans voiture

Vous avez envie de tenter la mobilité douce pour votre prochaine sortie en montagne ?
Que ce soit pour une aventure d’un jour ou un périple au long cours, nous vous proposons notre sélection de sorties sans voiture.

Le cirque de Gavarnie, un rêve de rando-vélo dans les Pyrénées

Le cirque de Gavarnie fait partie de ces lieux qui font rêver. Au cœur des Hautes-Pyrénées, cette montagne, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco en impose avec ses falaises de plus de 1700 mètres de haut et une circonférence de 14 km.

Vincent nous invite à le suivre au travers son aventure sans voiture au cœur des montagnes pyrénéennes.

Il nous raconte :
« Parti de Lyon en TGV jusqu’à Toulouse, j’arrive à Val Touron à vélo, après un enchaînement TER+car. Ce matin, c’est décidé, j’enfourche mon vélo pour rejoindre le massif de Néouvielle. L’occasion d’une étape de randonnée au milieu des lacs et de ses célèbres pins à crochets, avant d’accéder, après quelques cols plutôt raides dont le terrible Tourmalet, aux contrées sauvages de Gavarnie. L’aborder loin des foules, c’est possible même au cœur de l’été. La solution : passer la nuit en cabane et profiter du soleil levant sur la brèche de Roland ! Et si vous avez encore de l’appétit, faites un crochet par le cirque de Troumouse (4km de diamètre !) et ses cabanes cachées... Là encore, vous vous sentirez seul au monde. » 

EN SAVOIR PLUS

> LE RÉCIT COMPLET DE LA SORTIE
> DÉTAIL DE L’ITINÉRAIRE
> TOPO CAMPTOCAMP PAR L’ÉCHELLE DES SARRADETS

Activité : Randonnée / Vélo    
Lieu : Hautes-Pyrénées (France)
Durée de la sortie : 5 jours
Altitude maximale : 3144m
Longueur : 160km à vélo et 50km de marche environ
En train et vélo Départ depuis Lyon en TGV jusque Toulouse, correspondance TER à Lannemezan, bus jusqu’à Arreau, fin à vélo jusque Val Louron. Pour monter dans le TGV, il faudra démonter les roues et le mettre dans une housse. Dans les Pyrénées, TER et bus acceptent les vélos (sous réserve de place)
En transport en commun uniquement Possibilité de faire un parcours similaire sans vélo en utilisant les bus (bus départemental à 2€ et bus SNCF) : on peut ainsi rejoindre en car la vallée du Louron depuis Lannemezan, ou encore Gavarnie depuis Lourdes. Le passage par le Tourmalet peut être un peu plus délicat suivant les jours, mais ça peut être l’occasion de rajouter des étapes de randonnées dans Néouvielle.

« C’était notre première dans les Dolomites, et ce fut une réussite ! Sommets calcaires vertigineux posés sur des alpages verdoyants, à perte de vue... Des paysages splendides. On est la-haut au plein cœur des Dolomites, et on y reste ! C’est l’Alta Via delle Leggende, et on comprend vite pourquoi. »

Ils nous racontent :
« Nous avons fait le choix de la mobilité douce, qui prend tout son sens sur un long itinéraire de traversée. Nous avons aussi fait le choix de l’autonomie totale, en faisant attention de ne pas se surcharger. Tout cela fait partie de notre volonté de respecter et d’appréhender ces belles et nouvelles montagnes. »

« Nous avons parcouru l’Alta Via avec des variantes et bonus, sur un format de 10 jours. Nous étions en autonomie, ce qui permet de se libérer des contraintes de refuges. »

Antoine et Lucile ont gagné le premier prix du concours Changer d’approche 2015, catégorie randonnée, avec cette traversée de l’Alta Via en 10 jours.

EN SAVOIR PLUS

> LE RÉCIT COMPLET DE LA SORTIE
> DÉTAIL DE L’ITINÉRAIRE

Activité :  Randonnée    
Lieu : Massif des Dolomites (Italie)
Durée de la sortie : 10 jours
Altitude maximale : 3192m
Dénivelé : 14 000 m
Longueur : 160 km
Environ 8h de marche par jour en moyenne.
Départ depuis Grenoble Accès à Bressanone-Brixen en train depuis Grenoble. TER jusqu’à Chambéry -> TGV Paris-Milan ->correspondance pour Bologne où on prend l’équivalent du TER des Dolomites qui prend l’axe Trento -> Bolzano -> Bressanone avec de nombreux arrêts. Il est possible de rejoindre l’Alta Via 2 à des cols en bus (Passo Gardena et Passo Pordoi par exemple).
Voir le réseau de bus SAD
Départ vers 8h06, arrivée vers 20h03.
Retour depuis Feltre Nous sommes arrivés à pied au Croce d’Aune, où le bus Dolomitibus linea 16-29 passe deux fois par jour (tôt le matin et dans l’aprem) pour nous amener à Feltre et sa gare.
Voir les lignes des Dolomitibus
De Feltre, nous avons pris un train direction Venise pour quelques jours de repos bien mérités ! Ensuite il suffit de rejoindre Milan pour avoir le TGV journalier.

Voilà une sortie qu’on recommandera particulièrement au printemps et à l’automne, pour apprécier toutes les nuances de la végétation.

Au départ du joli village médiéval de Sospel, dans les Alpes-Maritimes, cette balade accessible vous mènera sur un sentier botanique pour une durée de 2h30 à 3h (aller-retour).

Entre garrigue et forêt de chênes, vous emprunterez une ancienne voie romaine, et surplomberez les gorges de la Bévéra.
Un beau panorama !

EN SAVOIR PLUS

> LE RÉCIT COMPLET DE LA SORTIE
> LE SITE DU PARC NATIONAL DU MERCANTOUR

Activité : Randonnée / Vélo  
Lieu : Parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes)
Durée de la sortie : 1 jour
Dénivelé : 200 m
EN TRAIN : Aller-retour Nice-Sospel avec la ligne TER Nice-Breil-Cunéo / Train des Merveilles
De Sospel, prendre le GR510 en rive gauche de la Bévéra direction plein Est. Après environ 3 km, rejoindre la balise 89 d’où démarre le sentier botanique. Rejoindre la route de Pienne Haute à Olivetta à la balise 443, terme de la randonnée. Retour par le même itinéraire. Compter 2 heures et demi à 3 heures au total.

| 1 | 2 |