Idées sorties sans voiture

Vous avez envie de tenter la mobilité douce pour votre prochaine sortie en montagne ?
Que ce soit pour une aventure d’un jour ou un périple au long cours, nous vous proposons notre sélection de sorties sans voiture.

Traverser la vallée de Chamonix sans voir une seule remontée !

Fin septembre 2016, Vincent a réalisé une randonnée pour relier Sallanches à Vallorcine. Une excursion sauvage dans un coin pourtant aménagé à outrance.

« Au cours de 4 jours de montagne, je ne verrai pas une seule remontée mécanique tout en étant si proche pourtant de ce Mont Blanc tant aménagé. J’ai vécu au rythme de la montagne et de la wilderness en bivouaquant à la belle et en hamac dans plusieurs réserves naturelles. Au menu : se lever face au soleil et au mont Blanc, sauter de lapiaz en lapiaz avec les bouquetins du Désert de Platé, arpenter le plateau d’Anterne dominé par l’imposante chaîne des Fiz ou encore découvrir le singulier refuge de la Pierre à Bérard. Avec tout ça, je n’ai même pas eu l’occasion de grimper au sommet du Buet ! On reviendra ! »

EN SAVOIR PLUS

Le récit complet de la sortie
Détail de l’itinéraire
Le récit complet en photos

Activité : Rando pédestre  
Lieu : Pays du Mont Blanc (France)
Durée de la sortie : 4 jours
Altitude maximale : 2526 m
Longueur : 50 km de marche environ
Depuis Lyon ou Grenoble L’accès à Sallanches se fait en train TER.
Pour le retour Prendre le train TER ou car direction Chamonix et St Gervais le Fayet (le stop pourra être utile pour aller à Chamonix en heure creuse).

Traversée des Alpes à pied, du lac Léman à la Méditerranée

Parti du lac Léman, c’est pendant un mois que Vincent a randonné à travers les Alpes pour rejoindre la Méditerranée, empruntant le célèbre GR5 et parfois des variantes plus confidentielles afin d’éviter de redescendre en vallée.
« Pour traverser les Alpes, la mobilité douce était une évidence, surtout que plusieurs amis m’ont rejoint sur le parcours. Une telle aventure permet de vivre véritablement la montagne au jour le jour : un beau coucher de soleil, les pluies d’étoile filantes, un bouquetin en chemin… et de nombreuses rencontres sur les sentiers. Mes deux massifs coup de cœur : La Vanoise et le Mercantour, car ils sont restés très sauvages.  »
Vincent a fait le choix de bivouaquer tout au long du parcours. Outre l’aspect économique, cette option lui a simplifié la préparation (pas de refuges et gîtes à réserver) tout en permettant d’adapter ses étapes en fonction des envies et de la fatigue et de passer la nuit dans des bivouacs de rêve.
« Si les étapes réalisées étaient plutôt physiques (de 1000 à 2000m de dénivelés par jour), il est bien sûr possible de les réduire, tout comme de choisir une plus petite portion du parcours. »

EN SAVOIR PLUS

> Détail de l’itinéraire
> Le récit en photos et vidéo

Activité : Randonnée pédestre  
Lieu : Alpes (France)
Durée de la sortie : 30 jours
Altitude maximale : 3 151 m
Longueur : 500 km de marche environ

Nombreux accès possibles en train (TER) et bus pour effectuer une partie ou la totalité de la traversée, par exemple :

  • Saint Gingolph (par Evian les Bains),
  • Samoëns, vallée de Chamonix, les Contamines,
  • vallée de la Tarentaise, Pralognan la Vanoise, Modane,
  • Névache, Briançon, Ceillac,
  • Larche, Saint Etienne de Tinée, Saint Martin Vésubie, Menton…

Le cirque de Gavarnie, un rêve de rando-vélo dans les Pyrénées

Le cirque de Gavarnie fait partie de ces lieux qui font rêver. Au cœur des Hautes-Pyrénées, cette montagne, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco en impose avec ses falaises de plus de 1700 mètres de haut et une circonférence de 14 km.

Vincent nous invite à le suivre au travers son aventure sans voiture au cœur des montagnes pyrénéennes.

Il nous raconte :
« Parti de Lyon en TGV jusqu’à Toulouse, j’arrive à Val Touron à vélo, après un enchaînement TER+car. Ce matin, c’est décidé, j’enfourche mon vélo pour rejoindre le massif de Néouvielle. L’occasion d’une étape de randonnée au milieu des lacs et de ses célèbres pins à crochets, avant d’accéder, après quelques cols plutôt raides dont le terrible Tourmalet, aux contrées sauvages de Gavarnie. L’aborder loin des foules, c’est possible même au cœur de l’été. La solution : passer la nuit en cabane et profiter du soleil levant sur la brèche de Roland ! Et si vous avez encore de l’appétit, faites un crochet par le cirque de Troumouse (4km de diamètre !) et ses cabanes cachées... Là encore, vous vous sentirez seul au monde. » 

EN SAVOIR PLUS

> LE RÉCIT COMPLET DE LA SORTIE
> DÉTAIL DE L’ITINÉRAIRE
> TOPO CAMPTOCAMP PAR L’ÉCHELLE DES SARRADETS

Activité : Randonnée / Vélo    
Lieu : Hautes-Pyrénées (France)
Durée de la sortie : 5 jours
Altitude maximale : 3144m
Longueur : 160km à vélo et 50km de marche environ
En train et vélo Départ depuis Lyon en TGV jusque Toulouse, correspondance TER à Lannemezan, bus jusqu’à Arreau, fin à vélo jusque Val Louron. Pour monter dans le TGV, il faudra démonter les roues et le mettre dans une housse. Dans les Pyrénées, TER et bus acceptent les vélos (sous réserve de place)
En transport en commun uniquement Possibilité de faire un parcours similaire sans vélo en utilisant les bus (bus départemental à 2€ et bus SNCF) : on peut ainsi rejoindre en car la vallée du Louron depuis Lannemezan, ou encore Gavarnie depuis Lourdes. Le passage par le Tourmalet peut être un peu plus délicat suivant les jours, mais ça peut être l’occasion de rajouter des étapes de randonnées dans Néouvielle.

| 1 | 2 | 3 |